Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Zeus = Dyaus

    Une découverte linguistique du XIXe siècle : Zeus (le Dieux grec) équivaudrait au sanskri Dyaos qui signifie ciel.


    Bon alors, c'est assez compliqué mais je vais essayer de rendre ça simple et intelligible (si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à le dire !)

    Le XIXe siècle est le siècle de l'Inde, de la découverte de sa civilisation, de ses écrits et de ses langues (voir à ce sujet l'article sur Anquetil Duperron). La découverte des religions indiennes a eu pour principale conséquence la création d'une nouvelle discipline, l'histoire des religions. Car les religions indiennes ont amené de nouvelles reférences sur lesquelles on peut se baser (avant, les seules références étaient la religion chrétienne et, dans une moindre mesure, juive). Bien entendu, les savants européens n'ont pas pu s'empêcher de comparer ces différentes religions (d'un point de vue objectif). Le comparatisme est d'ailleurs une branche importante de l'histoire des religions.

    En comparant les termes linguistiques , les savants se sont aperçus qu'ils étaient très proches. Le terme Dieu est très parlant:

    Dieu se dit : deus en latin
    en sanskri : devas
    en avestique : daevos (avec un trait au dessus du e)
    daevos dérive lui-même de dyaos (qui désigne le ciel lumineux).

    En constatant cette similitude des termes, les savants en ont conclu que les langues indiennes et européennes avaient le même héritage : d'où la création du concept de langues indo-européennes.

    Dans la religion même, le sens de tous ces mots originels renvoie à l'idée de ciel. Cela ne signifie pas qu'il faille réduire le sens de Dieu à celui du ciel, mais cela signifie qu'à l'origine, les gens vénéraient le ciel. Au fur et à mesure que le temps passait, les langues ont évolué. L'origine est commune, mais chaque terme (deus, daevos...) s'est peu à peu chargé d'un sens nouveau. Le mot originel a fini par acquérir une signification plus complexe.

    daevo en avestique ne désigne plus la divinité lumineuse mais renvoie plutôt aux démons : deva vs adeva
    sura (les dieux solaires) vs asura (les démons)

    Enfin, pour en revenir au sujet de cet article,
    Zeus, le dieu grec du ciel et de l'orage tire bien son origine du mot *dyaus (la transformation du D en Z est tout à fait courante).

    On ne peut pas prétendre retrouver une unité religieuse par la seule forme linguistique, mais cela permet de mieux cerner le patrimoine commun des peuples avant leur séparation.

    Les mots précédés d'un * ne sont que des reconstructions virtuelles qui donnent un aperçu des mots originels d'où dérivent les termes actuels.

     

    Encéclopédie Du Savoir Relatif Et Absolu, Bernard WERBER

  • Forteresse Digitale

    515eAl5iUNL._SL500_AA300_.jpgJe viens d'achever le premier Dan Brown en 24 heures, Forteresse digitale.pdf. Quatre cents page à dévorer sans modération, ce n'est pas la grande littérature mais pour les fanatiques du polar et du suspens ce livre est un vrai délice.